la chapelle
Saint-Jean-de-la-Croix

Mers-sur-Indre

Dans ce coin de nature paisible du Berry a eu lieu le 20 octobre 2018 l’inauguration d’une chapelle toute neuve, sous la présidence de l’archevêque de Bourges, Monseigneur Jérôme Beau…

Les vitraux sont au service de la prière, et par là aident à « chercher Dieu ».
Les moniales ont souhaité des vitraux qui soient discrets. Un style cistercien a donc été adopté, où les formes géométriques remplacent les formes figuratives.

Un échantillon de la géométrie qui parcours les trois vitraux du chœur.

Les vitraux du chœur

Trois vitraux éclairent le lieux où toute la liturgie trouve sa source.

Médaillon de la rosace du Carmel

Les rosaces

La rosace de l'Esprit-Saint est à l'orient, et celle du Carmel à l'occident.

Médaillon des vitraux de la nef de la chapelle Saint-Jean-de-la-Croix

Les vitraux de la nef

Les six vitraux de la nef seront inspirés du même motif géométrique.

Les vitraux du Chœur 

 Les trois premiers vitraux ont été posés le 11 novembre 2021.
Ils évoquent la Sainte-Trinité par leur nombre et leur disposition.
Chacun d’eux est composé de 400 pièces de verres aux teintes de l’automne,
durant lequel ils ont été façonnés.
 Ils sont d’une taille assez modeste, avec leur 1.25 mètre de hauteur sur 42 centimètres. Leur réalisation, ainsi que celle de tous les vitraux de la chapelle est faite dans la technique dite « Tiffany », du nom de l’inventeur du sertissage en cuivre étamé. Les cuivres sont ainsi beaucoup plus fins que les plombs et l’étain plus rigide.
Ces vitraux encadrés de laiton et posés devant les doubles vitrages en place auront ainsi une tenue sans affaissement dans le temps.

Un des trois…

Une photo prise au soir de la pose, alors que le jour baissait. On peut y observer la géométrie, basée sur la répétition d’une structure circulaire, autour de laquelle des verres à trois cotés sont disposés comme des feuilles autour d’un sarment. C’est la vigne qui est l’inspiration de ce motif créé et employé ici pour la première fois. Les teintes sont de plus en plus claires en s’élevant, pour culminer au cœur de l’unique motif supérieur en des verres roses quasiment blancs.
  La disposition des verres n’est pourtant pas uniforme pour les trois, mais chacun a son unicité : à l’un des « feuilles » de couleurs plus douces, à l’autre d’avantage de rouges, au troisième des variétés de verts.    

Les deux rosaces :
celle de l’Occident au blason du Carmel,
et celle de l’Orient où descend l’Esprit-Saint.

Rosace du Carmel, au portail de la chapelle Saint-Jean-de-la-Croix, à Mers-sur-Indre
Rosace de l'Esprit-Saint de la chapelle Saint-Jean-de-la-Croix. Artiste verrier Paul Challan Belval

Les vitraux de la nef doivent être posés à l’automne, et pourront être découverts fin octobre.

Paul Vitrail background image