Aller au contenu

Les stagiaires de l'atelier de vitrail

Les stagiaires en formation

Ces stagiaires veulent devenir des professionnels de l’art du vitrail, ou acquérir une compétence complémentaire à un autre métier d’art.

0
Stages
0
Établissements référents
0
Stagiaires

Les conventions d'établissements

La plupart des stagiaires sont en formation dans des établissements qui leur donnent la possibilité de réaliser des stages conventionnés durant leur année. Ces stages, selon les conventions et les établissements, se déroulent généralement sur une à quatre semaines. Les stages peuvent donc durer un mois, le stage le plus long reçu à l’atelier étant deux mois.

Durant ce temps, le stagiaire découvre le travail de l’atelier. Il apprend notre métier en prenant part à la réalisation des ouvrages en cours. Etant une aide pour l’avancement de ceux-ci, il pourra repartir avec une création en guise de salaire. 

Les conventions de particuliers

La possibilité de venir spontanément existe aussi, sans qu’il ait d’établissement référent pour établir une convention de stage. En ce cas nous pouvons établir une convention ensemble. La convention est bipartite, entre mon entreprise et le particulier. Le stagiaire doit présenter une attestation d’assurance de responsabilité civile pour la validité de la convention.

Comme les autres stagiaires en formation, ils pourront découvrir le travail de l’atelier, y participer, et repartir avec un petit ouvrage personnel en guise de juste salaire pour le travail d’aide qu’ils auront apporté au maître de stage.

Une stagiaire en formation dépose une pièce de verre serti de cuivre sur le vitrail en création.
Une stagiaire commence la découpe des calibres utiles à la réalisation d'un vitrail dans l'atelier.

Les stagiaires en création

Les stagiaires en création viennent pour créer leur vitrail. 
Le stage en création a donc un coût, car il s’agit d’indemniser les heures consacrées par le maître verrier à la production du vitrail, ainsi que la matière première. 
Dans la mesure où le stagiaire parvient à réaliser lui-même certaines tâches, et que le maître verrier peut gérer un peu son propre travail,
le prix du stage se calcule à 30 euros de l’heure, auxquels s’ajoute le prix de la superficie du verre antique utilisé. 

Le nombre d’heures nécessaires à la création souhaitée par le stagiaire est calculé avant le stage. 
Le nombre d’heure que nécessite la création d’un vitrail est fonction du nombre de pièces de verre, de la complexité de leurs formes. Le second critère est la présence ou non de peinture sur verre, le troisième la présence de la gravure. 
Pour résumé, il faut regarder l’opération et son raffinement pour évaluer la durée de travail qui attend l’élève et le maître. 

C’est le maître verrier qui fait la convention, et lui qui délivre l’attestation à l’issue de stage.
Il est demandé aux stagiaires une attestation de responsabilité civile à jour, où celle de leurs parents pour les mineurs. 

Un stagiaire heureux devant son vitrail achevé